Hephaistos

Présentation générale du dieu Hephaistos

Tout savoir sur Hephaistos : Dieu du feu et de la métallurgie

La mythologie grecque nous apprend que Hephaistos est le Dieu du feu et de la métallurgie et fait partie des douze Dieux de l’Olympe. Un Dieu qui sait manipuler les métaux pour confectionner de nombreux bijoux et d’autres objets féériques. Ses premières œuvres avaient été offertes aux déesses qui l’avaient secouru lors de sa chute. Il avait également créé des armes destinées aux Dieux de l’Olympe. Le symbole de Hephaistos est représenté par un forgeron boiteux.

L’histoire incroyable de Hephaistos

Hephaistos est le fils d’Héra dont le père n’a pas été révélé dans l’histoire grecque jusqu’à maintenant. Dès sa naissance même, il avait déjà eu une physique hideuse et sa mère avait décidé de le jeter sans aucune pitié du haut du mont Olympe. C’est ainsi qu’il était devenu boiteux. Il avait survécu à cette chute grâce à Thétis et Eurynomé, les deux divinités de la mer, qui l’accueillaient et le soignaient soigneusement. Il vivait avec eux durant 9 ans et commençait à façonner des bijoux dans une grotte sous la mer et sur l’île de Lesbos. Et au fil du temps, il devenait un forgeron et manipulait admirablement les métaux et le fer. Plusieurs armes et objets remarquables ont été ainsi fabriqués par lui notamment le bouclier pour Athéna et le fameux trident de Poséidon. Un dieu boiteux qui avait réussi à construire également les plus beaux palais olympiens.

Un être vengeur

Durant sa vie, Hephaistos avait vengé les personnes qui lui avaient fait du mal. En commençant par sa mère qui était la cause de son infirmité. À cet effet, il avait fabriqué un trône en or aux bras articulés pour l’offrir à sa mère pour la vengeance. Son but était de la piéger grâce aux bras articulés une fois assise sur le trône. Malgré les aides des Dieux, elle ne pouvait plus s’en défaire du fait que Hephaistos a bien préparé son coup et a mis tout son savoir-faire sur le piège. La deuxième personne qui avait connu sa colère était sa femme Aphrodite. Cette dernière le trompa avec Arès. Quand il avait su cette liaison, Hephaistos, honteux tendait un autre piège à sa femme sur le mont Olympe même. Seulement, le Dieu Poséidon avait pu le réconcilier avec Arès avant que le piège s’acharne sur la belle déesse Aphrodite.